The Journal of Food Stability Home Banner


The Journal of Food Stability's logo
The Journal of Food Stability is open access

Original Research
   

Authors :  Annick Chancelle Nguemogne, Steve Carly Zangué Desobgo, Emmanuel Jong Nso
Published :  21st May 2020

Abstract

La méthodologie des surfaces de réponses, utilisant un plan de Doehlert à 4 facteurs, a été utilisée pour optimiser l’extraction de la dextrinase limite du malt de sorgho Safrari. Les facteurs étudiés ont été la température, le pH, le ratio masse de malt/volume de tampon (m/v) et le temps. Le modèle généré reliant l’activité enzymatique de la dextrinase limite aux précédents facteurs a été validé. L’analyse de variance a montré que trois effets simples (température, ratio et temps), une interaction (pH/temps d’extraction) et tous les effets quadratiques influencent significativement (P < 0,05) l’activité enzymatique de la dextrinase limite pendant l’extraction. Tous les effets significatifs à l’exception de l’interaction pH/temps ont contribué à baisser l’activité enzymatique de la dextrinase limite. Les valeurs trouvées pour une extraction optimale sont 23 °C, 10 h, 5,0 et 5/32 respectivement pour la température, le temps, le pH et le ratio masse de malt/volume de tampon. L’expérimentation de cette condition a conduit à une activité enzymatique enzymatique optimale en dextrinase limite de 140 mU/mL.

Practical Applications :  

La dextrinase limite obtenue à partir de la variété de sorgho camerounais Safrari, peut être utilisée pour réduire la turbidité des moûts et principalement, lors du brassage avec les céréales qui conduisent à des bières opaques. Ceci est assez important car aucune des enzymes utilisées par les usines brassicoles au Cameroun sont d'origine locale.

Keywords :  

Safrari, Extraction, Optimisation, Dextrinase limite, Activité enzymatique.

Full PDF  | 347